Paradis fiscaux et judiciaires

Le bras droit de Bolloré en Belgique est renvoyé en correctionnelle pour corruption

jeudi 22 octobre 2015 par marieagnes

Le bras droit de Bolloré en Belgique est renvoyé en correctionnelle pour corruption

Belga

Mis en ligne jeudi 15 octobre 2015, 19h59

La chambre du conseil de Bruxelles a renvoyé mardi Hubert Fabri, bras droit de Vincent Bolloré, et plusieurs co-inculpés devant le tribunal correctionnel pour corruption active, révèle le site d’info Médor jeudi. Les faits se seraient déroulés en Guinée au sein de Socfinco, une filiale de la société Socfin dirigée par l’homme d’affaires belge.

Un banal paiement aurait été encodé auprès d’une société au lieu d’une autre, une méprise constatée par le juge d’instruction Jean-Claude Van Espen (aujourd’hui pensionné), en charge du dossier fiscal mis à l’instruction en 2009. Au départ de soupçons de fraude fiscale, ce magistrat est donc tombé sur une affaire de corruption.

Fin 2013, Hubert Fabri avait été renvoyé en correctionnelle pour évasion fiscale, faux bilans comptables et blanchiment.

Hubert Fabri siège au conseil d’administration du groupe Bolloré, rappelle Médor. Aux côtés de M. Fabri, Vincent Bolloré est l’un des deux principaux actionnaires du groupe Socfin établi à Luxembourg. Mais celui-ci n’a jamais été entendu ni soupçonné dans ce dossier Socfinco, selon Médor.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 252 / 542596

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site VINCENT BOLLORE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License