Paradis fiscaux et judiciaires

Au Cambodge, les Bunongs luttent pour leurs terres contre Vincent Bolloré

mercredi 4 novembre 2015 par marieagnes

Asie Reportage

Au Cambodge, les Bunongs luttent pour leurs terres contre Vincent Bolloré

04 novembre 2015 | Par Eléonore Sok-Halkovich

Depuis l’implantation de la culture de l’hévéa, le mode de vie des Bunongs a été totalement déstabilisé. Des villageois demandent au milliardaire français la restitution de leurs terres devant le tribunal de grande instance de Nanterre et se battent pour la préservation de leurs ressources et de leur culture.

Phnom Penh (Cambodge), correspondance.- C’est dans le Mondolkiri, la région la plus vaste et la moins peuplée du Cambodge, surnommée la « Suisse cambodgienne » pour ses collines d’un vert criard, ses pins et ses chutes d’eau, que le caoutchoutier Socfin-KCD a élu domicile en 2007. La Socfin-KCD est le fruit d’une joint-venture entre la holding Socfinasia, société de droit luxembourgeois détenue à hauteur de 38 % par le groupe Bolloré, et la Khao Chuly, une entreprise de construction cambodgienne, proche du pouvoir central.

Même si le milliardaire Vincent Bolloré n’est pas actionnaire majoritaire, c’est au nom du contrôle exercé sur cette structure que, le 24 juillet 2015, l’avocat Fiodor Rilov a lancé une action en ... Lire la suite sur le site de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 199 / 451560

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site VINCENT BOLLORE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License