Paradis fiscaux et judiciaires

Une banque kazakhe bloque les avoirs du promoteur Iliyas Khrapunov

jeudi 19 novembre 2015 par marieagnes

Une banque kazakhe bloque les avoirs du promoteur Iliyas Khrapunov

13 Novembre 2015

Par Ian Hamel La British High Court vient de prononcer le gel provisoire des avoirs du Genevois Iliyas Khrapunov. Elle le soupçonne de gérer l’argent de son beau-père, Moukhtar Abliazov, emprisonné en France.

Gel bancaire

Le 4 novembre dernier, Bilan révélait que le promoteur immobilier genevois Iliyas Khrapunov, fils de Viktor Khrapunov, opposant politique au régime kazakh, disposait d’un passeport diplomatique centrafricain, comme d’ailleurs son épouse Madina. Il a aussi été un temps conseiller auprès de la Mission permanente de la République centrafricain auprès de l’Office des Nations Unies.

En octobre 2014, une plainte a été déposée à Paris par l’avocat William Bourdon, au nom de l’Etat centrafricain, dans un dossier de biens mal acquis. Alors que ce pays africain compte parmi les Etats les plus déshérités de la planète, une fraude porterait sur 8 000 passeports ordinaires et 900 passeports diplomatiques, qui se vendraient sous le manteau à partir de 10 000 euros. Il s’agit de vrais-faux, c’est-à-dire de vrais passeports vierges, imprimés à Bangui, distribués contre des sommes d’argent par des fonctionnaires qui ne seraient plus payés depuis des mois.

Très proche de l’actuel ambassadeur de Centrafrique à Genève, l’homme d’affaires français Laurent Foucher, Iliyas Khrapunov est rattrapé par une autre affaire, en l’occurrence la banque kazakhe BTA, dirigée par son beau-père Moukhtar Abliazov de 2005 à 2009. Soupçonné d’avoir détourné six milliards de dollars, ce dernier est emprisonné en France depuis le 1er août 2013. Le 17 septembre dernier, le Premier ministre français a signé le décret d’extradition de Moukhtar Abliazov. Toutefois, celui-ci a présenté un recours en annulation devant le Conseil d’Etat français, avec effet suspensif.

« Interdit de traiter avec M. Khrapunov »

Selon le document reçu par Bilan, la Haute Court britannique (British high Court) a prononcé un gel provisoire “interdisant toute manipulation des avoirs détenus par M. Khrapunov pour lui-même ou à la place de M. Abliazov (…) en violation des ordonnances de la justice britannique ».

En clair, Ilyas Khrapunov serait soupçonné de gérer les milliards de dollars détenus par son beau-père, en détention depuis plus de deux ans. De son côté, la banque kazakh BTA se félicite d’avoir pu obtenir « un ordre de gel provisoire des avoirs d’Iliyas Khrapunov, gendre de Moukhtar Abliazov, afin de l’empêcher d’utiliser ou de céder les actifs qu’il contrôle ».

Dans son communiqué du 12 novembre BTA ajoute : « Tout le monde est désormais averti qu’il est interdit de traiter avec M. Khrapunov des biens qu’il contrôle, sans l’accord de la banque ou des tribunaux anglais ».

Pour mémoire, quittant précipitamment le Kazakhstan, Moukhtar Abliazov s’est réfugié à Londres. Mais condamné à 22 mois de prison par la justice britannique pour outrage à magistrat en 2012, l’ancien patron de la banque BTA a préféré prendre la fuite, et se réfugier en France. Arrêté sur la Côte d’Azur en 2013, il était lui aussi en possession d’un passeport diplomatique centrafricain. Toutefois, ce sésame ne lui a pas permis d’échapper à la prison.

Bilan


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 229 / 630788

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Affaire Abliazov   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License