Paradis fiscaux et judiciaires

La lenteur de la justice suisse dénoncée dans le scandale Magnitski

vendredi 20 novembre 2015 par marieagnes

La lenteur de la justice suisse dénoncée dans le scandale Magnitski

Le financier américain William Browder dit avoir tracé quinze millions de dollars, blanchis en Suisse par des fonctionnaires russes corrompus. Mais sa découverte semble peu intéresser les procureurs fédéraux

William Browder a dû patienter deux ans et demi pour confier ses documents à la justice suisse. 15,6 millions de dollars supplémentaires liés à l’affaire Magnitski seraient passés par des banques helvétiques. Plusieurs millions ont déjà été gelés en Suisse dans le cadre de cette affaire de détournement d’argent issu de malversations fiscales commises par des fonctionnaires de l’Etat russe.

Selon William Browder, l’argent supplémentaire qu’il aurait découvert, déposé sur une myriade de comptes en banque, aurait été utilisé pour payer des écoles privées de la région lémanique, pour des voyages en jets privés, et pour investir dans des sociétés. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 133 / 569537

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site Affaire Magnitski   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License