Paradis fiscaux et judiciaires

Financement du terrorisme : « Dresser une liste noire »

jeudi 26 novembre 2015 par marieagnes

Financement du terrorisme : « Dresser une liste noire »

Presse 24 novembre 2015

Interview de Eric Vernier - La Marseillaise

Le ministre des Finances Michel Sapin s’attaque donc depuis hier au problème du financement du terrorisme. Votre sentiment ?

Nous sommes en train d’enfoncer des portes ouvertes. Il rappelle aux banques d’être attentives au financement du terrorisme... je pense que c’est la moindre des choses. On est surtout dans le déclaratif. Je ne pense pas que ce soit le plus important dans l’histoire. Finalement, il met en avant des choses qui existent et il rappelle des évidences. Il serait plus urgent d’aller vers une coopération internationale entre les banques. Mais réelle. Je veux dire qu’il s’agit surtout de coopération internationale entre pays.
[...] Je pense donc que si les banques se comportaient réellement proprement partout dans le monde, ça irait déjà mieux. Il faut ensuite que tous les États - quand je dis tous c’est vraiment tous - se mettent enfin d’accord, ce qui sous-entend la fin des paradis fiscaux et bancaires.

Sur cette question, la volonté politique est trop faible ?

[...] Alors que je crois que la solution d’urgence, de manière très sincère, objective et honnête, ce serait de tirer une « liste noire » des pays où financièrement il y a un problème. Qu’il soit d’opacité, de financements occultes, de financements suspects, etc. et de ne plus travailler avec les banques de ces pays. Déjà, ce serait un premier pas. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 149 / 525722

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le financement du terrorisme  Suivre la vie du site Repère   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License