Paradis fiscaux et judiciaires

Wildenstein et le capitalisme du Fouquet’s en correctionnelle

jeudi 10 décembre 2015 par marieagnes

JUSTICE Enquête

Wildenstein et le capitalisme du Fouquet’s en correctionnelle

10 décembre 2015 | Par Laurent Mauduit

Le célèbre marchand d’art Guy Wildenstein est renvoyé en correctionnelle du 4 au 28 janvier pour fraude fiscale et blanchiment. Le fisc a notifié aux héritiers de la famille un redressement record de 550 millions d’euros. Mediapart revient sur les charges que la justice retient contre ce proche de Nicolas Sarkozy et figure du « Premier cercle » de l’ex-UMP, ainsi que contre les autres protagonistes de l’affaire, dont deux sociétés financières offshore.

Décidément, tous les grands scandales qui avaient éclaboussé le quinquennat de Nicolas Sarkozy sont rattrapés les uns après les autres par la justice. Après Bernard Tapie, qui a été condamné le 3 décembre à rembourser les 404 millions d’euros indûment perçus au terme d’un arbitrage frauduleux, sans préjuger des suites pénales de l’affaire, c’est en effet au tour d’un autre proche de l’ex-chef de l’État, Guy Wildenstein, de devoir prochainement s’expliquer, du 4 au 28 janvier 2016, devant le tribunal correctionnel de Paris à l’occasion d’un procès fleuve. Lire la suite sur le site de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 471016

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les trusts  Suivre la vie du site Affaire Wildenstein ‎   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License