Paradis fiscaux et judiciaires

Uramin et le mystère du yacht sud-africain

jeudi 7 janvier 2016 par marieagnes

ENTREPRISES Enquête

Uramin et le mystère du yacht sud-africain

7 janvier 2016 | Par Yann Philippin

L’ancien directeur des mines du groupe nucléaire, Sébastien de Montessus, a négocié en 2010 l’achat d’un voilier de luxe à 7,5 millions d’euros pour le compte d’un intermédiaire d’Areva en Namibie et d’un financier poursuivi pour fraude fiscale. Révélations sur une transaction trouble, où l’on trouve un prince belge, un expert en sociétés offshore et un étrange contrat pétrolier au Niger.

Le scandale Uramin réserve décidément bien des surprises. Uramin, c’est cette société détentrice de trois gisements d’uranium inexploitables en Afrique, dont le rachat a fait perdre 2,6 milliards d’euros à Areva, sous la présidence d’Anne Lauvergeon. De cette affaire tentaculaire, instruite par les juges financiers Renaud Van Ruymbeke, Charlotte Bilger et Claire Thépaut, on connaissait déjà les soupçons de corruption, d’escroquerie et de faux bilans, l’intervention rocambolesque de Patrick Balkany en Centrafrique, ou encore les accusations de délit d’initié visant le mari d’« Atomic Anne  » (lire nos enquêtes ici, là et là). Lire la suite sur le site de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 245 / 508696

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’exploitation minière  Suivre la vie du site Areva / Uramin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License