Paradis fiscaux et judiciaires

Les Îles Marshall, 3e plus grand pavillon de complaisance au monde

mardi 19 janvier 2016 par marieagnes

Les Îles Marshall, 3e plus grand pavillon de complaisance au monde

Mis à jour 19 January 2016, 18:01 AEDT
Élodie Largenton

S’il y a un domaine dans lequel les Îles Marshall excellent, c’est le pavillon de complaisance. L’archipel se classe au troisième rang mondial ; plus de 2 500 bateaux sont placés sous sa juridiction.

Pour naviguer, un navire doit être enregistré dans un État, dont il s’engage à respecter les lois fiscales, environnementales et sociales. La logique voudrait que l’armateur choisisse le pavillon de son pays, mais le transport maritime est mondialisé et surtout, certains pavillons sont plus avantageux que d’autres.

Être immatriculé aux Îles Marshall permet de payer nettement moins d’impôts - les armateurs ne doivent verser pratiquement aucune taxe sur leurs bénéfices. Mais ce n’est pas le seul avantage, souligne Anthony van Fossen, chercheur à l’université Griffith, dans le Queensland, spécialiste des paradis fiscaux du Pacifique : Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 221 / 487679

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les pavillons de complaisance  Suivre la vie du site Repères sur les pavillons de complaisance   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License