Paradis fiscaux et judiciaires

Coup d’accélérateur dans la lutte anti-blanchiment

mardi 2 février 2016 par marieagnes

Coup d’accélérateur dans la lutte anti-blanchiment

Singapour Les autorités ont fait une razzia sur des comptes bancaires, refusant que l’île devienne le refuge des fonds illicites du monde entier.

Singapour a saisi « un grand nombre de comptes bancaires » dans le cadre de ses investigations concernant le fonds étatique malaisien controversé 1Malaysia Development Berhad (1MDB). Les autorités singapouriennes promettent d’empêcher que l’île ne devienne un refuge pour des fonds illicites.

La banque centrale de Singapour et la police commerciale (CAD) ont indiqué lundi avoir interrogé nombre de personnes et demandé des informations à plusieurs établissements financiers.

« Singapour ne tolère pas l’utilisation de son système bancaire pour l’acheminement de fonds illicites », ont souligné la Monetary Authority of Singapore, qui fait office de banque centrale, et la CAD, dans un communiqué commun.

Elles ont précisé que, depuis le milieu de l’année, des enquêteurs de ces deux entités avaient « activement » vérifié les allégations de blanchiment d’argent à Singapour, centre financier régional. « En rapport avec ces investigations, nous avons cherché et continué à chercher des informations auprès de plusieurs établissements financiers et particuliers et nous avons saisi un grand nombre de comptes bancaires », ont-elles ajouté.

Coopération avec la Suisse

Les deux autorités singapouriennes ont déclaré avoir publié ce communiqué en réponse aux interrogations de la presse concernant le fonds malaisien 1MDB.

La Malaisie voisine est secouée depuis plus d’un an par des rumeurs selon lesquelles des milliards de dollars ont disparu dans des transactions complexes à l’étranger impliquant le fonds proche du Premier ministre malaisien Najib Razak. Ce dernier a démenti ces rumeurs.

« Singapour coopère également avec les autorités compétentes dont celles de Malaisie, de Suisse et des Etats-Unis », précise le communiqué, soulignant qu’il ne pouvait divulguer plus de détails, les investigations n’étant pas terminées.

Quatre milliards disparus

Singapour a gelé l’année dernière deux comptes bancaires dans le cadre de ses investigations concernant des crimes présumés de blanchiment impliquant la 1MDB.

Le ministre de la Justice malaisien a promis samedi de coopérer avec la Suisse pour enquêter sur une présumée corruption massive qui met le gouvernement de Najib Razak sous pression.

La justice suisse a indiqué vendredi qu’elle estimait à un peu plus de 4 milliards de francs les sommes volées aux fonds étatiques malaisiens dont le 1MDB, et appelé les autorités malaisiennes à faciliter les enquêtes.

(ats/nxp)

(Créé : 01.02.2016, 16h11)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 203 / 468570

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent asiatique  Suivre la vie du site Singapour   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License