Paradis fiscaux et judiciaires

Mines d’or : la Suisse accusée de grave négligence

mardi 16 février 2016 par marieagnes

Mines d’or : la Suisse accusée de grave négligence

Willy Boder
Publié lundi 15 février 2016 à 22:06.

Deux œuvres d’entraide dénoncent le rôle d’entreprises suisses dans l’extraction du métal jaune, en particulier au Burkina Faso, sans respect des droits humains

Les organisations d’entraide Pain pour le prochain et Action de Carême dénoncent l’absence d’obligation de diligence et le manque de responsabilités des multinationales suisses dans leurs actions directes et indirectes d’extraction de matières premières.

Elles ont présenté lundi à Berne une étude de cas, celle des mines d’or au Burkina Faso, où sont impliquées au moins deux sociétés suisses Metalor, entreprise de raffinage basée à Neuchâtel, et PAMP (Produits artistiques métaux précieux), située au Tessin.

L’enquête de terrain sur les problèmes de déplacement de villages, d’indemnisations des paysans, et d’accaparement de l’eau, suite à l’ouverture des mines a été menée par des organisations partenaires locales. L’étude est aussi basée sur des documents du réseau Food first information and action netwoork (FIAN) spécialisé dans la défense des droits humains. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 147 / 508750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’exploitation minière   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License