Paradis fiscaux et judiciaires

Paradis fiscaux (décembre 1993)

jeudi 14 juin 2007

Paradis fiscaux

On devrait plutôt parler à leur propos de « trous noirs » du bien public. Ils jouent un rôle de plus en plus considérable dans l’évasion des fonds publics détournés, pour acheminer l’argent de la corruption, blanchir les profits de la drogue ou du crime organisé.

Des bataillons de juristes et de financiers respectables sont capables de faire subir à une somme litigieuse une telle cascade de virements télématiques que toute enquête devient impossible.

Ces paradis de l’illégalité sont de minuscules États. Leur capacité de résistance à de réelles pressions politiques serait très réduite.

Ces pressions ne sont pas exercées. Pourquoi ?

Extrait de Billets d’Afrique et d’Ailleurs N°4 - Décembre 1993 -

Billets d’Afrique et d’Ailleurs est la revue mensuelle éditée par Survie.

Publié avec l’aimable autorisation de l’Association Survie.

Visitez le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2720 / 451070

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Définitions  Suivre la vie du site Notions juridiques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License