Paradis fiscaux et judiciaires

Tunisie : La justice tunisienne ne collabore pas dans le scandale du marché d’hélicoptères Agusta Westland

dimanche 1er mai 2016 par marieagnes

Tunisie : La justice tunisienne ne collabore pas dans le scandale du marché d’hélicoptères Agusta Westland

Actualités par African Manager - 28/04/2016 17:40

La Direction de l’application de loi (ED) de l’Inde devrait émettre des requêtes de suivi des précédentes commissions rogatoires lancées à au moins dix pays dans le cadre de son enquête sur le scandale de blanchiment d’argent dans l’affaire du marché d’hélicoptères AgustaWestland, selon l’agence de presse indienne PTI.

Elle a déclaré que sept commissions rogatoires ont été déjà adressées, et trois autres sont en train de l’être sont envoyés.

L’agence a obtenu de la justice un total de dix commissions rogatoires destinées à des pays comme la Tunisie, l’Italie, le Royaume-Uni, la Suisse, les Émirats arabes unis (EAU), Maurice, Israël, la Finlande, Singapour et le Danemark afin d’obtenir des détails sur les transactions financières qui ont eu lieu sur leurs territoires par le fait des entreprises et personnes mentionnées dans l’acte d’accusation présenté à la justice l’année dernière.

Un tribunal italien siégeant à Milan a récemment condamné l’ancien président de l’entreprise aérospatiale et de défense italienne « Finmeccanicas », Giuseppe Orsi et l’ancien PDG de l’entreprise, Bruno Spagnolini, sur la base d’accusations de corruption dans la vente d’une douzaine d’hélicoptères AgustaWestland à l’Inde.

Source de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 156 / 542543

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site AgustaWestland   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License