Paradis fiscaux et judiciaires

Panama Papers : les banques de Hong Kong et de Singapour sommées de s’expliquer

mercredi 1er juin 2016 par marieagnes

Panama Papers : les banques de Hong Kong et de Singapour sommées de s’expliquer

J.Cl. | 01 Juin 2016, 14h43 | MAJ : 01 Juin 2016, 14h42

Les autorités de régulation financière de Hong Kong et Singapour ont demandé aux banques de leurs pays respectifs de révéler si elles traitaient avec des entités ou des interlocuteurs cités dans le scandale des Panama Papers.

Début avril, les médias de 80 pays publiaient une série de documents confidentiels sur plus de 2 140 000 sociétés offshore liées au cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. Parmi elles, des milliers d’entreprises fictives pour contourner les législations fiscales et dissimuler d’importants actifs. Ces documents ont démontré que Hong Kong était le centre le plus actif dans le monde pour la création d’entreprises fictives (51 295 entités offshore et 25 982 personnes citées).

Selon l’agence Reuters, la Commission financière de Hong Kong (HKMA) et l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) ont envoyé des lettres de sommation aux banques en avril. Les deux autorités n’ont pas fixé de délai ferme pour les réponses. Mais chaque lettre interrogerait précisément les établissements bancaires sur leurs relations avec tel ou tel personnalité ou société. Plusieurs banques singapouriennes auraient déjà répondu. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 336 / 452224

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site L’affaire Offshore Leaks  Suivre la vie du site Panama Papers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License