Paradis fiscaux et judiciaires

Blanchiment, embargo : HSBC aurait dû être poursuivi par la justice américaine

mercredi 13 juillet 2016 par marieagnes

Blanchiment, embargo : HSBC aurait dû être poursuivi par la justice américaine

Publié le mardi 12 juillet 2016 à 12h07

C’est la conclusion, peu amène pour l’administration Obama, d’un rapport parlementaire publié au États-Unis le 11 juillet. Par crainte d’une destabilisation du système financier dans son ensemble - HSBC étant une banque systémique - les autorités américaines ont renoncé à poursuivre la banque pour blanchiment et violations d’embargos.

La chambre des représentants déplore également le poids de l’intervention de George Osborne, le ministre anglais des finances, dans la décision finale concernant HSBC. L’établissement avait accepté de verser 1,9 milliard de dollars au Trésor americain afin de mettre un terme à une série d’enquêtes. Aucun de ses dirigeants ou salariés n’a par ailleurs été poursuivi. Ces investigations portaient sur des complicités de blanchiment d’argent en faveur des cartels de la drogue mexicains. Mais également des transactions avec l’Iran, le Soudan, Cuba et la Libye, tous sous embargo américain. Les enquêteurs avaient clairement recommandé des poursuites pénales, sans être suivis par leur hiérarchie.

Il y a deux ans, et pour des faits similaires, BNP Paribas s’était quant à elle acquittée d’une amende de près de 9 milliards de dollars.

Antonin Amado

Source de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 144 / 543772

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site HSBC   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License