Paradis fiscaux et judiciaires

Derrière l’accident ferroviaire, un Mezzogiorno délaissé

dimanche 17 juillet 2016 par marieagnes

Monde
catastrophe ferroviaire
Italie

Derrière l’accident ferroviaire, un Mezzogiorno délaissé

Gaël De Santis

Vendredi, 15 Juillet, 2016
L’Humanité

Extrait de l’article mis en ligne sur le site du journal L’Humanité :

Quant aux dirigeants de Ferrotramviaria Spa, propriété de la famille Pasquini, le rail ne semble pas être leur priorité. L’ancien président, le comte Enrico Maria Pasquini – qui n’est plus au capital –, a fondé une société d’affaires, dont le siège est à la même adresse que celui de Ferrotramviaria, Amphora fiduciaria. Celle-ci est inquiétée par la justice. Elle aide les évadeurs fiscaux à envoyer leur fortune à Saint-Marin. De là, l’argent passe parfois par l’United Investment Bank, qui a son siège dans les îles Vanuatu, un paradis fiscal. Cette banque a pour directeur le noble Andrea Pavoncelli, mari de Gloria Maria, présidente actuelle de Ferrotramviaria, et beau-frère de Pasquini. Visiblement, ce beau monde avait mieux à faire que de moderniser le tronçon Corato-Andria. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 215 / 470868

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Saint Marin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License