Paradis fiscaux et judiciaires

La banque de l’UE investit des fonds publics dans les paradis fiscaux

jeudi 15 septembre 2016 par marieagnes

EUROPE

La banque de l’UE investit des fonds publics dans les paradis fiscaux

14 septembre 2016 | Par Ludovic Lamant

La Banque européenne d’investissement (BEI) a investi près de 500 millions d’euros dans des fonds localisés dans des paradis fiscaux ces dernières années, selon une étude que des ONG publient mercredi. Elles s’inquiètent de l’opacité qui entoure ces placements.

De notre envoyé spécial à Bruxelles.- Dans son deuxième discours sur l’état de l’Union depuis son arrivée à la tête de la Commission, Jean-Claude Juncker devrait annoncer, mercredi 14 septembre à Strasbourg, le prolongement jusqu’en 2020 d’un plan d’investissement censé sortir l’Europe de l’apathie économique. Le Luxembourgeois devrait aussi promettre de porter son enveloppe à 500 milliards d’euros sur la période (même si cet effet d’annonce est à prendre, comme d’habitude, avec des pincettes).

Au cœur du « plan Juncker » lancé au printemps 2015, mais dont les résultats sont encore difficiles à cerner sur le terrain, figure une institution méconnue du grand public, sise sur le plateau de Kirchberg à Luxembourg : la Banque européenne d’investissement (BEI), fondée en 1957 (et qui travaille souvent main dans la main avec la Banque publique d’investissement, en France). Elle finance des projets qu’elle juge créateurs d’emplois, au sein des 28, mais aussi hors de l’Union, envers les pays du « Sud » en priorité. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 120 / 449347

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site L’Europe   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License