Paradis fiscaux et judiciaires

Des hedge funds pris au piège

jeudi 14 juin 2007

ZOOMS : Des hedge funds pris au piège

Date de parution : Jeudi 14 juin 2007

Auteur : Yves Genier

A contretemps.

Il n’y a rien de plus rétif qu’un hedge fund à la notion d’autorité de tutelle. Toutes les tentatives visant à soumettre ces anarchistes de la finance à des règles plus que minimales ont échoué. Même le G8 a renoncé au début du mois à un projet allemand de réglementation internationale.

Aussi la lettre que dix hedge funds ont envoyée le mois dernier à la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur boursier américain, apparaît-elle comme un événement. Ces ultra-individualistes cosignent une dénonciation face à une pratique qui pourrait coûter cher à plusieurs grandes banques d’affaires de Wall Street.

Celles-ci achètent des quantités énormes d’obligations basées sur des hypothèques de second ordre, un domaine où la crise qui dure depuis des mois permet aux spéculateurs de s’en donner à cœur joie et de s’en mettre plein les poches.

Or les hedge funds craignent, soudain, que les grandes banques fassent des pertes. Ils dénoncent le risque de manipulations qui pourraient coûter cher à leurs victimes.

Etrange, étrange, ce geste secourable dans cet univers sans pitié. Les hedge funds doivent être bien mal à l’aise pour s’en remettre à une SEC qu’ils évitent le reste du temps. Leur malaise est apparu le jour où ils se sont aperçus que les grandes banques s’étaient montrées plus futées qu’eux et qu’elles avaient su manœuvrer pour leur faire endosser le risque.

© Le Temps. Droits de reproduction et de diffusion réservés.

www.letemps.ch


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1346 / 539676

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les fonds à risque  Suivre la vie du site Les hedges funds   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License