Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Alliés de la lutte contre les PFJ > Les magistrats > Charles Duchaine > Tour Odéon : le procès qui secoue Monaco

Tour Odéon : le procès qui secoue Monaco

lundi 28 novembre 2016, par paradisfj.info

Tour Odéon : le procès qui secoue Monaco

Le plus haut building de la principauté, 49 étages, 170 mètres de haut, est au cœur d’une affaire de corruption dont le procès a ouvert à Marseille. Récit.

Par Mélanie Delattre
Publié le 28/11/2016 à 20:04 | Le Point.fr

Ange-Roméo Alberti, surnommé "Lino", l’entrepreneur, époux de l’héritière Grundig, est l’un des onze prévenus de l’affaire de la tour Odéon.

C’est aujourd’hui un retraité qui cherche à se faire oublier. Mais l’entrepreneur italo-monégasque Lino Alberti, dont la veste en peau de loup et les chaussures hors de prix avaient fait leur effet dans le bureau du juge, ne devrait pas échapper à deux semaines d’un procès pour corruption embarrassant pour la principauté. Bien connu sur le Rocher, le « dandy du terrassement », époux de l’héritière Grundig, est l’un des onze prévenus de l’opération « mains propres » menée par l’ex-juge marseillais Charles Duchaine. Une instruction tentaculaire qui avait notamment amené le magistrat à enquêter sur les conditions dans lesquelles a été construite la Tour Odéon, le plus haut gratte-ciel de Monaco, sortie de terre en 2015. Lire la suite.