Paradis fiscaux et judiciaires

Aux Pays-Bas, à la poursuite des blanchisseurs

jeudi 8 décembre 2016 par marieagnes

Aux Pays-Bas, à la poursuite des blanchisseurs

8 décembre 2016 Par Michaël Hajdenberg, Yann Philippin et Michel Henry

L’« Argentinian connection » du foot, qui compte dans son écurie les stars du PSG Angel Di Maria et Javier Pastore, a mis en place un incroyable circuit de blanchiment vers des paradis fiscaux, dont le cœur se situe aux Pays-Bas. Nous avons suivi les traces de l’argent à Amsterdam, où pullulent les hommes de paille et les sociétés-écrans.

Quiconque veut envoyer des fleurs ou faire des affaires avec Javier Pastore et Angel Di Maria doit se rendre à Amsterdam. C’est là que sont installées Orel et Kunse, les sociétés des agents argentins des deux joueurs stars du PSG. L’adresse est prestigieuse : 8, place du Dam, la plus célèbre de la ville, à côté de l’église et du Palais royal. Mais lorsqu’on monte dans les étages, il n’y a que des portes closes. Nulle trace des deux sociétés. Elles encaissent pourtant les millions versés par Nike pour sponsoriser Pastore et les commissions versées par le PSG à l’agent de Di Maria, puis les envoient dans des paradis fiscaux. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 99 / 616649

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les sports de compétition  Suivre la vie du site Football Leaks   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License