Paradis fiscaux et judiciaires

A Dax, le procès du faucheur de chaises devient celui de la BNP

mardi 10 janvier 2017 par marieagnes

A Dax, le procès du faucheur de chaises devient celui de la BNP

9 janvier 2017 Par Dan Israel

Jon Palais était jugé pour avoir « réquisitionné » 14 chaises dans une agence parisienne de BNP-Paribas en 2015, afin de dénoncer l’évasion fiscale à laquelle participe la banque. Des centaines de personnes étaient présentes toute la journée pour le soutenir, et les juges ont semblé très compréhensifs envers son geste.

De notre envoyé spécial à Dax (Landes). - Il y a fort à parier que si BNP-Paribas avait su la tournure que prendraient les événements, elle n’aurait pas porté plainte contre les « faucheurs de chaises ». Le premier procès de l’un de ces militants, auteurs de « réquisitions citoyennes » de sièges dans les agences bancaires pour dénoncer l’évasion fiscale, s’est déroulé à Dax ce lundi 9 janvier. Il a non seulement été l’occasion d’une démonstration de force de la société civile, avec plusieurs centaines de personnes mobilisées pour soutenir le prévenu, Jon Palais. Mais la justice s’est aussi montrée particulièrement bienveillante avec le militant qui se revendique de la désobéissance civile et de la non-violence, le procureur réclamant sa relaxe pure et simple. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 83 / 508266

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires  Suivre la vie du site ATTAC   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License