Paradis fiscaux et judiciaires

À quoi va servir l’agence française anti-corruption ?

mardi 14 mars 2017 par marieagnes

À quoi va servir l’agence française anti-corruption ?

13/03/2017 à 06h09

Comme le prévoyait la loi Sapin II, l’agence anti-corruption verra le jour mercredi. Les 70 agents qui y travailleront pourront contrôler et sanctionner les entreprises qui contreviennent aux règles.

La France se dote d’une nouvelle arme : l’agence anti-corruption, l’AFA. Sa création correspond à une mesure adoptée dans le cadre de la Loi Sapin II, dont le décret sera publié mercredi. Elle devrait permettre à la France de se doter des mêmes armes que ses concurrents pour se hisser au niveau des meilleurs standards internationaux.

70 personnes travailleront au sein de cette agence chargée de la prévention et de l’aide à la détection de la corruption. Leur principale mission consistera à s’assurer que les entreprises de plus de 500 salariés et 100 millions d’euros de chiffre d’affaires ont bien mis en place des plans anti-corruption. Elle veillera aussi à ce qu’elles aient bien identifié les risques et formé leurs salariés. "Les codes de bonnes conduites ne pourront plus être de simple vitrine", explique un spécialiste. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 160 / 616649

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Charles Duchaine  Suivre la vie du site AFA   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License