Paradis fiscaux et judiciaires

Tous sur les réseaux Foccart en deux clics

lundi 20 mars 2017 par marieagnes

Accueil › Blogs › Africa4

Tous sur les réseaux Foccart en deux clics

Libération 25 mars 2015 / (mise à jour : 13 avril 2015)

L’homme de confiance du général de Gaulle pour les affaires africaines assurait qu’il n’avait que des liens privilégiés avec des hauts fonctionnaires et des chef d’Etat africains. Sans doute une question d’interprétation. Aujourd’hui un graphe dynamique permet de reconstituer ces relations particulières.

Par Jean-Pierre Bat et Vincent Hiribarren

Jacques Foccart, se défendait au micro de RFI, d’entretenir des réseaux en Afrique. A l’entendre les « réseaux Foccart » n’étaient qu’un mythe :

« Je déclare formellement, et je demande à quiconque de me prouver le contraire de venir me trouver et me le dire : jamais il n’y a eu un réseau, au sens d’un réseau organisé pour mener une action politique. Ce qu’on appelait les réseaux Foccart c’étaient les relations que j’avais avec tel fonctionnaire, tel homme d’Etat, tel ministre, tel ecclésiastique également… et de cet ensemble j’avais une opinion. Mais ce n’était pas un réseau. »

En accompagnement de la publication de l’inventaire du « fonds Foccart », Africa4 propose une visualisation de la nébuleuse de contacts qui se croisent et s’entrecroisent dans l’Afrique selon Foccart. Comme pour une cartographie, tout ne peut pas être représenté, c’est-à-dire que tous les acteurs ne peuvent pas apparaître ni être tous mis en relation sitôt qu’ils sont en contact.

Au contraire, une logique concentrique à trois niveaux a guidé la construction de ce graphe : les liens directs de Foccart avec les présidents « amis de la France », les relations entre les présidents « amis de la France » et leurs conseillers ainsi que certains ambassadeurs de France, et les liens directs entre Foccart et ces mêmes conseillers et ambassadeurs de France. Chaque portrait est assorti d’une notice biographique pour mieux remettre en contexte les protagonistes de cette nébuleuse.

Chaque acteur, à son niveau, dessine à son échelle son périmètre d’influence. La place de Félix Houphouët-Boigny, « Big Brother » selon les termes d’un missi dominici de Foccart, émerge comme centrale à côté de Foccart.

Il s’agit donc de présenter les connexions politiques qui animent dans les années 1960 la politique franco-africaine, aux riches heures du secrétariat général des Affaires africaines et malgaches sous la présidence du général de Gaulle.

Accès au graphe

Accès au graphe dynamique en cliquant ici.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 71 / 452278

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire  Suivre la vie du site La Françafrique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License