Paradis fiscaux et judiciaires

Biens mal acquis : des services de l’Etat ont été instrumentalisés contre l’avocat des ONG

lundi 24 avril 2017 par marieagnes

International

Biens mal acquis : des services de l’Etat ont été instrumentalisés contre l’avocat des ONG

24 avril 2017 Par Karl Laske et Fabrice Arfi

William Bourdon, le fondateur de l’ONG Sherpa, initiateur de l’affaire des biens mal acquis visant plusieurs présidents africains, a déposé plainte contre X, le 16 mars dernier, pour « faux, usage de faux et dénonciation calomnieuse ». En 2015, un corbeau a tenté de discréditer l’avocat auprès de la Direction nationale des enquêtes fiscales.

Le site du quotidien Les Dépêches de Brazzaville, proche du président congolais Denis Sassou Nguesso, l’annonçait en janvier 2010 : « Survie, Sherpa, Transparency international, pour ne citer que les plus médiatiques des ONG concernées, ont des soucis à se faire. » Une « enquête » lancée sur William Bourdon et ses amis « laisse entrevoir », « numéros de comptes bancaires à l’appui », « des opérations de blanchiment d’argent fort peu compatibles avec la posture moralisatrice qu’ils adoptent ». Depuis lors, les “soucis” annoncés ont pris la forme d’une petite affaire Clearstream – celle des faux comptes attribués à une centaine de personnalités dans les années 2000 – dans laquelle William Bourdon se trouve seul ciblé. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 107 / 616571

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS  Suivre la vie du site Repères sur les biens mal acquis   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License