Paradis fiscaux et judiciaires

Quand le Brésil expose les entrailles de son système de corruption

mercredi 26 avril 2017 par marieagnes

Quand le Brésil expose les entrailles de son système de corruption

Thierry Ogier Le 26/04 à 06:39

ENQUÊTE Petrobras et maintenant Odebrecht… Le principal groupe de BTP a littéralement acheté le gouvernement. Le déballage en cours pointe la collusion entre grandes entreprises et pouvoir politique.

Au milieu d’une série d’interrogatoires, le procureur Sergio Bruno Fernandes perd patience. « Arrêtez vos salades ! Maintenant, il faut dire les choses comme elles sont. C’est l’heure de dire la vérité, de raconter comment les saletés sont faites. Il n’est pas possible qu’un ministre des Finances demande de l’argent tous les mois à un chef d’entreprise. C’est inadmissible ! »

Le procureur n’apparaît pas à l’écran dans cet enregistrement rendu public ces derniers jours par la Cour suprême _ comme une centaine d’heures d’interrogatoires. Face à lui, un septuagénaire élégamment vêtu ne se laisse pas démonter. Emilio Odebrecht esquisse même un sourire pendant ce coup de gueule. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 84 / 571831

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES  Suivre la vie du site L’affaire Petrobras   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License