Paradis fiscaux et judiciaires

Le Drian récupère un dossier clef de Macron

vendredi 19 mai 2017 par marieagnes

Le Drian récupère un dossier clef de Macron

le 17/05/2017 à 15h50

PARIS (Reuters) - Poids lourd de la présidence sortante, Jean-Yves Le Drian quitte le ministère de la Défense, où il s’est imposé comme une valeur sûre depuis cinq ans, pour prendre la tête du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’un des dossiers clefs d’Emmanuel Macron.

Il avait officialisé son soutien en mars au candidat d’En Marche ! et s’était dit à cette occasion à la disposition d’Emmanuel Macron si ce dernier avait besoin de son "expérience" et de ses "connaissances".

"Ces cinq années ont passé si vite, j’ai l’impression que c’était hier", confiait-il la semaine dernière au Journal du Dimanche. Beaucoup a été fait, mais beaucoup reste à faire".

"Je suis fier d’avoir servi le pays. Mon moteur n’est pas le pouvoir mais bien le fait d’être utile et le respect de mes convictions", ajoutait-il.

Son arrivée au Quai d’Orsay constitue une mini-surprise tant le ministre de la Défense était pressenti pour conserver son maroquin.

Ces derniers mois, l’équipe d’Emmanuel Macron, dont le programme défense a été concocté avec l’aide des conseillers et les membres du cabinet sortant, ne faisait pas mystère de son désir de le maintenir à son poste.

"Il y a un cas très particulier avec Jean-Yves Le Drian, on est sur une fonction régalienne extrêmement sensible car la France est en guerre à l’international et l’élément de continuité se considère", avait déclaré Emmanuel Macron en mars.

Artisan du rapprochement avec l’Allemagne en matière de coopération militaire, Jean-Yves Le Drian a également été à la manoeuvre ces cinq dernières années pour tenter de donner corps à l’Europe de la Défense, devenue un véritable serpent de mer faute de volonté politique suffisante.

Sa nomination à la tête d’un ministère de l’Europe apparaît comme un signal clair de la volonté d’Emmanuel Macron de faire de la relance de l’Europe une des priorités de son quinquennat.

RECOMPOSITION POLITIQUE

A 69 ans, Jean-Yves Le Drian symbolise la recomposition politique qu’Emmanuel Macron appelle de ses voeux.

Courtisé en 2007 par Nicolas Sarkozy, Jean-Yves Le Drian a su ces dernières années s’attirer la sympathie des parlementaires de tous bords confondus.

"C’est un homme qui créé autour de lui un réseau favorable, une sympathie naturelle et s’il y a eu les succès qu’on connaît à l’export de l’équipe France c’est en partie dû à ces qualités humaines", estime Jacques Gautier, ancien vice-président Les Républicains de la commission Défense au Sénat.

A la tête du ministère de la Défense, Jean-Yves Le Drian a aussi su nouer des liens forts avec les dirigeants africains avec lesquels ils coopèrent dans la lutte contre les groupes djihadistes dans le Sahel.

En 2014, lors du forum sur la sécurité et la paix de Dakar, il est ainsi surnommé "ministrissimo" par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, signe de l’oreille et de la confiance que lui accordent de nombreux dirigeants africains. Ce qui constituera de toute évidence un atout au Quai d’Orsay.

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

©2017 Reuters


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 89 / 611994

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent africain  Suivre la vie du site Repères sur le continent africain   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License