Paradis fiscaux et judiciaires

La semaine qui a fragilisé Donald Trump

samedi 20 mai 2017 par marieagnes

Un blog de la rédaction - Le Monde

La semaine qui a fragilisé Donald Trump

Une série de cafouillages dans la gestion de l’« affaire russe » et de ses nombreux méandres a grandement affaibli la crédibilité de la Maison Blanche.

LE MONDE | 20.05.2017 à 06h38 • Mis à jour le 20.05.2017 à 07h13 |

  • Par Gilles Paris (Washington, correspondant)

Les révélations se sont succédé sans interruption à Washington du lundi 15 au vendredi 19 mai, dans le dossier d’éventuelles collusions entre l’équipe de campagne de Donald Trump pendant la présidentielle et les responsables des piratages informatique imputés à la Russie. Ces derniers avaient visé des membres du Parti démocrate avant l’élection du 8 novembre 2016. Ces investigations étaient supervisées par l’ex-directeur du FBI, James Comey, jusqu’à son limogeage, le 9 mai.

Le Washington Post et le New York Times ont publié de nouvelles informations, vendredi, au moment même où l’Air Force One de Donald Trump décollait de la base militaire d’Andrews, dans le Maryland, pour un voyage de huit jours au Moyen Orient et en Europe, le premier déplacement à l’étranger du président.

Ce dernier se retrouve sur la défensive comme jamais par le passé, au terme d’une semaine éprouvante marquée par une série d’inflexions.

[...] James Comey va témoigner devant le Sénat

L’enquête pourrait s’éclaircir, puisque l’ex-directeur du FBI James Comey a accepté d’être entendu lors d’une audition publique au Sénat américain en juin, ont annoncé vendredi les chefs républicain et démocrate de la commission du renseignement.

« J’espère que le témoignage de l’ancien directeur Comey permettra de répondre à certaines des questions soulevées depuis qu’il a été soudainement renvoyé par le président » américain, a déclaré le sénateur démocrate Mark Warner, cité dans un communiqué commun avec le chef républicain de cette commission, Richard Burr. « Le directeur Comey a servi son pays honorablement pendant de nombreuses années et il mérite de pouvoir raconter sa version de l’histoire. De plus, les Américains méritent de l’entendre. »

Depuis son renvoi, l’ex-chef du FBI est resté silencieux. Potentiellement explosive, son audition publique aura lieu après le dernier week-end de mai, ont-ils précisé dans le communiqué, publié quelques heures après le départ de Donald Trump pour son premier voyage à l’étranger.

L’embauche d’un avocat de renom évoquée

Après ces cafouillages qui ont affaibli la crédibilité de la Maison Blanche, l’embauche d’un avocat de renom pour décharger les conseillers du président de la gestion de l’affaire russe et de ses nombreux méandres est désormais évoquée.

Le président Bill Clinton avait fait ce choix, confronté à un scandale immobilier remontant à son mandat de gouverneur de l’Arkansas, au début de son premier mandat. Un remaniement de la Maison Blanche, régulièrement évoqué, serait également toujours envisagé. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 81 / 630218

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Donald Trump   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License