Paradis fiscaux et judiciaires

Italie : la mafia se fait des millions sur le dos des migrants

samedi 20 mai 2017 par marieagnes

Italie : la mafia se fait des millions sur le dos des migrants

Le camp de migrants Isola Capo Rizzuto était géré par la ‘Ndrangheta calabraise, l’une des "trois mafias les plus dangereuses au monde". Le 15 mai dernier, les carabiniers ont mis sous les verrous 68 personnes liées au clan mafieux.

Marcelle Padovani Publié le 20 mai 2017 à 16h22

Même la mafia s’intéresse aux migrants. Mais que personne ne s’y trompe : ce n’est pas par bonté d’âme que l’organisation criminelle se penche sur le sort des demandeurs d’asile mais pour profiter de la manne financière que représente leur entrée massive sur le territoire italien (181.000 en 2016). "Le business, pas la misère de l’immigration", résume Valerio Cari, jeune volontaire de l’association catholique Misericordia qui gère depuis 18 ans Isola Capo Rizzuto (en Calabre), le plus grand centre d’accueil d’Europe. Le jeune homme n’est, lui, pas impliqué dans le scandale des 1.000 hommes et femmes affamées qui étaient concentrés derrière les barbelés du camp.

Selon les enquêteurs, Misericordia, un réseau de coopératives gérant de nombreuses œuvres sociales à travers l’Italie, aurait laissé le contrôle de la fourniture des repas à des associations liées au clan Arena. Le 15 mai dernier, les carabiniers ont arrêté le principal responsable de la structure, Leonardo Sacco, membre du clan mafioso. Cet homme de 35 ans gérait les dizaines de millions d’euros versés chaque année par l’Etat italien au centre d’accueil. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 68 / 592480

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les mafias  Suivre la vie du site La N’drengheta   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License