Paradis fiscaux et judiciaires

Où en est le renseignement territorial français ?

jeudi 25 mai 2017 par marieagnes

Où en est le renseignement territorial français ?

Emmanuel Macron a annoncé une réorganisation du renseignement. Pour mieux contrer la menace terroriste, une meilleure coordination entre services s’impose.

Par Ludovic Jeanne*, The Conversation France

Publié le 24/05/2017 à 14:01 | Le Point.fr

Le rapport 2016 de la Délégation parlementaire au renseignement (DPR) a été rendu il y a quelques semaines. Secret, ce rapport est destiné au président de la République, au Premier ministre et aux présidents des deux assemblées. C’est donc à partir de ce document que les quatre nouveaux plus hauts responsables de l’État (ils changeront tous entre mai et septembre 2017) devront décider de l’avenir et des orientations de nos moyens et de notre politique de renseignement. À n’en pas douter, l’importance de ces enjeux n’a pas échappé au nouveau président de la République, Emmanuel Macron : fait inhabituel et peut-être significatif, il a mentionné « le renseignement » dans son récent discours d’investiture.

Il est peut-être utile de rappeler les grandes lignes de la structure du renseignement en France. Les six principaux services sont ceux du « premier cercle » : Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Direction du renseignement militaire (DRM), Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD), Direction nationale de recherche et des enquêtes douanières (DNRED) et Tracfin.

Ils sont complétés et épaulés par les services du « second cercle » : le Service central du renseignement territorial (SCRT, Direction générale de la police nationale, incluant des gendarmes), la Sous-direction de l’anticipation opérationnelle (SDAO, Direction générale de la gendarmerie nationale), le Bureau central du renseignement pénitentiaire (BCRP). Il faut y ajouter la Direction du renseignement de la Préfecture de police de Paris (DRPPP) ainsi que le Coordonnateur national du renseignement qui, depuis 2008, assure la remontée du renseignement à l’Élysée et à Matignon. Ce sont les services de ce second cercle qui vont nous intéresser ici, car ils sont le vecteur principal du renseignement territorial en lien avec la DGSI. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 70 / 614844

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le financement du terrorisme  Suivre la vie du site Repère  Suivre la vie du site Les Services secrets   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License