Paradis fiscaux et judiciaires

Panama Papers : les Verts épinglent « le paradis fiscal de Jean-Claude Juncker »

mercredi 31 mai 2017 par marieagnes

Panama Papers : les Verts épinglent « le paradis fiscal de Jean-Claude Juncker »

Economie, Grand-Duché, Panama Papers Mis à jour le 30/05/17 12:45 | Publié le 30/05/17 12:45

Le groupe Verts-ALE du Parlement européen épingle de nouveau le paradis fiscal luxembourgeois dans un rapport publié lundi, à la veille de l’audition de Jean-Claude Juncker par la commission d’enquête PANA sur les Panama Papers, ce mardi après-midi.

Contrairement à LuxLeaks qui pointait l’évasion fiscale des multinationales, c’est bien l’évasion fiscale des riches épargnants qui est au cœur de cette nouvelle étude, en appui de l’audition de Jean-Claude Juncker ce mardi de 15h à 18h.

Dans ce court rapport de 26 pages (disponible ici en anglais), les Verts européens entendent montrer que le Luxembourg de Jean-Claude Juncker « a systématiquement bloqué de nouvelles lois européennes pour empêcher l’évasion fiscale et a obtenu des exemptions  ». « Dans le même temps, un modèle économique a été mis en place au Luxembourg pour permettre aux personnes riches d’autres pays de l’Union européenne de contourner les règles européennes ainsi affaiblies », écrivent les Verts.

Selon eux, dix pays européens dont l’Allemagne, la France et le Portugal, ont ainsi perdu 354 millions d’euros de revenus fiscaux entre 2005 et 2016. « Les évadés fiscaux doivent être poursuivis avant le délai de prescription. Les autorités luxembourgeoises doivent transmettre les informations aux autorités judiciaires des pays partenaires », réclame l’eurodéputé allemand Sven Giegold, auteur du rapport et porte-parole des Verts sur ces dossiers.

[...] Régime particulier et sociétés offshore

Président du groupe Verts-ALE, le Belge Philippe Lamberts insiste : « Notre rapport établit la corrélation entre le régime particulier d’application de la directive au Luxembourg et l’augmentation des dépôts ainsi que des prêts de citoyens étrangers dans cet État membre. »

À ce régime avantageux s’est ajoutée selon lui le contournement des règles européennes par la création de sociétés offshore telles qu’épinglées dans les Panama Papers, dans lesquels les banques et les intermédiaires de la place luxembourgeoise apparaissent en première ligne. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 63 / 614983

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site L’affaire Offshore Leaks  Suivre la vie du site Panama Papers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License