Paradis fiscaux et judiciaires

BNP Paribas Fortis poursuivie pour laxisme face à du blanchiment d’argent issu du crime

vendredi 2 juin 2017 par marieagnes

BNP Paribas Fortis poursuivie pour laxisme face à du blanchiment d’argent issu du crime

Agence Belga , publié le 01 juin 2017 à 16h41

(Belga) BNP Paribas Fortis est poursuivie devant le tribunal correctionnel d’Anvers pour n’avoir rien fait pour éviter le retour de 7,5 millions d’euros issus d’activités criminelles dans l’économie légale. Le ministère public a requis jeudi une amende de 30.000 euros.

La banque est poursuivie sur base de l’article 21 de la loi relative à la prévention du blanchiment. Celle-ci stipule que lors de la vente d’un bien mobilier ou d’une prestation de service, le paiement en liquide ne peut excéder 3.000 euros.

Dans ce dossier, 7,5 millions d’euros issus d’un réseau africain de trafic de drogue ont été blanchis à Bruxelles. L’organisation criminelle utilisait des sociétés africaines pour verser, en liquide, de l’argent à une entreprise anversoise d’acier. Cette dernière avait conclu une transaction pénale avec le parquet en octobre 2016, pour 1,2 million d’euros. Le ministère public suspecte les banquiers de l’entreprise, BNP Paribas Fortis, de ne pas avoir fait tout ce qu’ils pouvaient pour empêcher l’injection de capitaux issus du trafic dans l’économie légale.

La banque réclame l’acquittement, affirmant que de tels versements n’étaient pas une exception. Elle assure ne pas avoir pensé que l’argent pouvait provenir d’activités illégales. Le jugement interviendra le 30 juin.

(Belga)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 59 / 542543

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site BNP PARIBAS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License