Paradis fiscaux et judiciaires

Comment Ivan Glasenberg fait prospérer Glencore depuis la Suisse

mardi 13 juin 2017 par marieagnes

Matières premières 23 Mai 2017

Comment Ivan Glasenberg fait prospérer Glencore depuis la Suisse

Par mary vakaridis Lors d’une rarissime apparition publique, le CEO de Glencore Ivan Glasenberg s’est livré à une offensive de charme face à la presse invitée au siège zougois de Baar.

Ivan Glasenberg, le CEO milliardaire de Glencore s’est livré lundi soir à une offensive de charme, pleinement réussie. Connu pour sa retenue face à la presse, le timonier du leader mondial des matières premières avait convoqué les médias à son siège de Baar dans le canton Zoug. Les journalistes sont venus en nombre pour découvrir en chair et en os ce patron parmi les plus énigmatiques de la planète.

Or Glencore est justement une bête noire pour les ONG. Dernièrement, la compagnie était pointée du doigt dans le cadre de ses activités en Zambie, en République Démocratique du Congo ou en Amérique latine. A l’heure où toute entreprise se doit de rendre des comptes à la société et de contribuer au développement durable, Glencore amorçait là un virage à 180% dans sa communication. Ivan Glasenberg s’explique : « Nous voulons faire connaître notre entreprise au public et diffuser notre propre version des faits face aux accusations des ONG. Avec 770 collaborateurs à Baar, nous souhaiton que notre compagnie jouisse d’une bonne image auprès de la population helvétique. »

[...] Né dans un milieu modeste d’un père lituanien et d’une mère sud-africaine, ce travailleur acharné dirige un conglomérat de 156 000 collaborateurs actifs dans une cinquantaine de pays. Au bénéfice des nationalités sud-africaine, australienne et suisse, il a été honoré de l’Ordre de l’Amitié par Vladimir Poutine au début de cette année. La distinction suit l’acquisition par Glencore et le fonds souverain du Qatar de 19,5% du capital de la compagnie russe Rosneft. L’opération alloue 11 milliards de francs aux caisses de Moscou.

Glencore a été bâtie sur l’héritage de Marc Rich, qui reste dans la légende le plus grand trader de pétrole du monde, en même temps qu’un voyou. En 1994, suite de graves problèmes avec la justice américaine, le financier zougois est mis sur la touche dans sa propre entreprise par ses lieutenants qui le forcent à vendre sa participation. La nouvelle garde fonde alors Glencore. Recruté en 1984 par Marc Rich, Ivan Glasenberg fait partie des putschistes. Reniant sans état d’âme son mentor, le Sud-Africain accepte son élection à la direction générale et fait rapidement fructifier la firme. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 39 / 511018

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site MARC RICH  Suivre la vie du site LES RICH BOYS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License