Paradis fiscaux et judiciaires

En Angola, deux journalistes poursuivis après des révélations sur le procureur général

mardi 27 juin 2017 par marieagnes

Compte rendu

En Angola, deux journalistes poursuivis après des révélations sur le procureur général

Rafael Marques de Morais et Mariano Bras Lourenço sont accusés par la justice angolaise d’« outrage à une autorité souveraine » et « insulte à l’autorité publique ».

Le Monde.fr avec AP Le 27.06.2017 à 17h09

Deux journalistes angolais sont poursuivis en justice après la publication d’un article mettant en cause une transaction immobilière, supposée illégale, datant de 2011 et impliquant le procureur général, Joao Maria Moreira de Sousa.

[...] Rafael Marques de Morais, plusieurs fois condamné pour ses écrits, a déclaré qu’il n’avait été informé que le 21 juin de la décision, prise le 12 mai, et qu’il ne disposait que de cinq jours pour la contester avant qu’un juge ne fixe une date pour le procès. De plus, le journaliste est aussi accusé, à titre individuel, par le procureur mis en cause, d’« abus de la liberté de la presse ».

Les deux journalistes risquent une peine allant jusqu’à six ans d’emprisonnement.

D’après le site web Maka Angola, le document d’accusations reproche à Rafael Marques de Morais et Mariano Bras Lourenço d’avoir violé l’éthique professionnelle et calomnié le président José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 1979.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/06/27/en-angola-deux-journalistes-poursuivis-apres-des-revelations-sur-le-procureur-general_5151968_3212.html#2VeTOpdMSJpLFfzA.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 48 / 616523

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les dictatures  Suivre la vie du site ANGOLA   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License