Paradis fiscaux et judiciaires

Inquiétudes

mercredi 4 juillet 2007

Inquiétudes

L’imprévisible se produit parfois. La conjonction de la conscience professionnelle du juge Eva Joly et de l’aversion du PDG d’Elf, Philippe Jaffré, pour son prédécesseur Loïk Le Floch-Prigent, est en train de "faire sauter la banque". En l’espèce, les sous-filiales d’Elf, au Gabon et ailleurs, qui servaient de tirelires à la Françafrique et permettaient d’acheter la complicité de la plupart des partis français dits « de gouvernement » et des écuries connexes (Le Monde, 14/06/1996).

Les millions et les noms se ramassent à la pelle, sur les comptes du Luxembourg ou d’autres paradis fiscaux. Les listes s’allongent : places financières off shore (où se blanchit l’argent couleur pétrole), intermédiaires, commissionnés...

Inquiets, les présidents « amis » Omar Bongo et Pascal Lissouba ont dépêché des émissaires à l’Elysée. Ils demandent que l’on enraye la machine judiciaire.

Mais l’excellent Toubon a beau se décarcasser (un vrai "pro", s’épatent ses collègues, capable de muer en sous-préfet un juge fouineur), il aura du mal à étouffer un tel foisonnement. C’est plus que l’allocation d’un somptueux appartement au fils du maire de Paris, et ça commence à faire beaucoup.

Extrait de Billets d’Afrique et d’Ailleurs N°36 - Juillet 1996 -

Billets d’Afrique et d’Ailleurs est la revue mensuelle éditée par Survie.

Publié avec l’aimable autorisation de l’Association Survie.

Visitez le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1168 / 487846

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site ELF   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License