Paradis fiscaux et judiciaires

Réunion de crise à Bruxelles pour sauver la banque Fortis

vendredi 28 juillet 2017 par marieagnes

Réunion de crise à Bruxelles pour sauver la banque Fortis

>|28 septembre 2008, 21h38|0

Partie des Etats-unis, la crise financière vient de faire deux nouvelles victimes en Europe. La banque britannique Bradford & Bingley, d’abord, qui s’apprête à être nationalisée, selon le site internet de la BBC, et le bancassureur belgo-néerlandais Fortis, qui a perdu plus d’un tiers de sa valeur en deux semaines.

Au vu de l’enjeu que représente Fortis, dont la faillite constituerait une catastrophe économique sans précédent, en Belgique, d’intenses pourparlers agitent actuellement le Bénélux, ainsi que les gouvernements et autorités de surveillance européens. Le français BNP Paribas et le néerlandais ING sont les candidats les plus sérieux à un rachat de tout ou partie de Fortis, mais ils exigent des garanties d’Etat, ont affirmé dimanche des médias belges sur leurs sites internet.

Les trois pays du Benelux - le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas- sont prêts eux aussi à intervenir via une prise de participation, a annoncé dimanche soir le gouvernement du Grand Duché. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 74 / 571638

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site BNP PARIBAS  Suivre la vie du site BIAO-BELGOLAISE / FORTIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License