Paradis fiscaux et judiciaires

Une dose de pragmatisme pour clore l’affaire Addax

jeudi 6 juillet 2017 par marieagnes

Une dose de pragmatisme pour clore l’affaire Addax

Fati Mansour
Publié mercredi 5 juillet 2017 à 18:33, modifié mercredi 5 juillet 2017 à 18:50.

Le parquet genevois classe la procédure pour corruption visant la société pétrolière et deux de ses dirigeants. L’Etat encaisse 31 millions de francs en guise de réparation. Les frais d’enquête, arrêtés à 50 000 francs, sont aussi mis à charge d’Addax

Addax Petroleum passe à la caisse et accepte de verser 31 millions de francs à titre de réparation en faveur de l’Etat de Genève afin de mettre un terme à la procédure pour corruption qui ternissait l’image de la société. Les deux responsables également prévenus dans cette affaire, le directeur chinois Yi Zhang et le chef du département juridique Guus Klusener, n’ont pas eu besoin de mettre la main au porte-monnaie pour bénéficier du classement général annoncé mercredi par le Ministère public genevois.

Investigations soutenues

En quatre mois d’une intense enquête, le premier procureur Yves Bertossa a envoyé les dirigeants plusieurs semaines à Champ-Dollon, mené des perquisitions et tenu 17 audiences. Il a aussi abouti à la conclusion qu’une bonne partie des quelque 66 millions de dollars versés en 2014 et 2015 en faveur de divers prestataires au Nigeria, ou encore des 3 millions versés au Gabon, n’était pas assez documentée et demeurait donc suspecte. La poursuite des investigations, notamment par le biais de commissions rogatoires sur place, s’annonçait toutefois laborieuse et très incertaine.

« Aux yeux du Ministère public, c’est une issue pragmatique pour ce type de procédures complexes à instruire et dans lesquelles il est souvent difficile d’aboutir dans des délais raisonnables », souligne Yves Bertossa afin d’expliquer ce classement. La courte ordonnance, dont Le Temps a obtenu copie, précise que les prévenus « considèrent qu’aucune intention délictueuse n’a été identifiée ». Ceux-ci reconnaissent toutefois que d’éventuels manquements organisationnels au sein d’Addax pouvaient expliquer les lacunes et les incertitudes entourant ces paiements. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 47 / 567908

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Yves Bertossa  Suivre la vie du site Addax Petroleum   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License