Paradis fiscaux et judiciaires

Amende de 80 millions d’euros et prison ferme dans l’affaire « France Offshore »

jeudi 6 juillet 2017 par marieagnes

Amende de 80 millions d’euros et prison ferme dans l’affaire « France Offshore »

La justice accusait la société d’avoir entretenu, en plus de simples fraudeurs, une clientèle « sulfureuse » et « confidentielle » de délinquants financiers.

Le Monde.fr avec AFP | 06.07.2017 à 12h03 • Mis à jour le 06.07.2017 à 12h35

Avant d’être poursuivi, Nadav Bensoussan promettait de mettre le « paradis fiscal » à la portée de tous ou presque. Cinq ans plus tard, la promesse s’est envolée et le principal prévenu de l’affaire « France Offshore » a écopé, jeudi 6 juillet, de cinq ans de prison dont trois avec sursis de mise à l’épreuve, ainsi que trois millions d’euros d’amende.

Le tribunal correctionnel de Paris a, en outre, condamné la banque lettone Rietumu a 80 millions d’euros d’amende – l’équivalent de son bénéfice en 2016 – et une interdiction d’exercer en France pour cinq ans pour son rôle dans ce vaste système d’évasion fiscale et de blanchiment à destination de clients français.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/07/06/amende-de-80-millions-d-euros-et-prison-ferme-dans-l-affaire-france-offshore_5156720_1653578.html#l3dEJX0qePZiE00Y.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 75 / 524738

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License