Paradis fiscaux et judiciaires

La liste des proches de Dos Santos corrompus dans l’Angolagate

mercredi 4 avril 2007

La liste des proches de Dos Santos corrompus dans l’Angolagate

Le 04.04.07 Bon anniversaire. Cette semaine, José Edouardo Dos Santos, président de l’Angola depuis 1979, célèbre l’anniversaire de la fin de guerre civile, intervenue le 4 avril 2002, après vingt-sept années de combats fratricides dans son pays. Cinq ans de paix officielle. Mais, coïncidence : ces réjouissances interviennent tandis qu’à Paris le Parquet a décidé de renvoyer quarante-deux personnes devant le Tribunal correctionnel dans le cadre des trafics d’armes vers l’Angola...

Un commerce qui a permis à des responsables angolais, et en premier lieu au président Dos Santos, d’améliorer l’ordinaire...

De 1993 à 2000, de prestigieuses personnalités françaises – Jacques Attali, Jean-Christophe Mitterrand, Charles Pasqua, Paul-Loup Sulitzer…-se sont employées à fournir pour 790 millions de dollars de matériels de guerre à l’Angola, en violation de l’embargo des Nations-Unies. Or, rapidement, à Luanda, ces fonds pris sur le budget de l’État ont ouvert les mêmes appétits que ce singulier marché avait fait naître à Paris. Et donc ces transactions sont devenues une source importante d’enrichissement personnel pour les proches du président Dos Santos.

www.geopolitique.com a obtenu la liste complète des décideurs politiques et militaires angolais qui ont perçu des sommes rondelettes, remises par Pierre Falcone, principal architecte de ce trafic d’armes avec l’homme d’affaires Arcady Gaydamak.

Lire la suite sur le site geopolitique.com.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2155 / 592584

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site L’ANGOLAGATE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License