Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > Les catastrophes écologiques & sanitaires > L’exploitation minière > Areva / Uramin > L’Etat bientôt actionnaire à 100% d’Areva SA

L’Etat bientôt actionnaire à 100% d’Areva SA

lundi 21 août 2017, par paradisfj.info

L’Etat bientôt actionnaire à 100% d’Areva SA

Par latribune.fr | 20/08/2017, 10:48 | 264 mots

Un arrêté autorise la cession d’actions entre le Commissariat à l’énergie atomique et l’Etat qui détendra ainsi 92,2% d’Areva SA. L’Etat possédera bientôt la totalité du capital de l’entité qu’il compte retirer de la cotation à la Bourse de Paris.

Le Journal officiel a publié dimanche un arrêté autorisant la cession d’actions entre le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) et l’Etat, dans le capital des sociétés de la filière nucléaire français Areva SA et New Areva Holding.

L’arrêté du ministère de l’Economie et des Finances autorise d’une part la cession à l’Etat par le CEA de deux blocs d’actions pour 10,1% et 15,1% du capital d’Areva SA.

A l’issue de ces cessions, le CEA ne détiendra plus de titres Areva SA tandis que l’Etat en détiendra une participation minimale de 92,2%, précise le texte.

L’arrêté autorise d’autre part l’Etat a céder au CEA 5,4% du capital de New Areva Holding, contre un paiement par le CEA d’une contrepartie en actions Areva SA. Au terme de l’opération, l’Etat détiendra 50,2% du capital de New Areva Holding.

Le groupe Areva éclaté en trois entités

La restructuration de la filière nucléaire française a conduit à la création de plusieurs entités : New Areva, recentrée sur le cycle du combustible et contrôlée majoritairement par l’Etat, New NP, la branche réacteurs qui va passer sous le contrôle d’EDF, et Areva SA, qui ne conserve que quelques activités dont principalement le chantier du réacteur nucléaire Olkiluoto 3 (OL3) en Finlande.

L’Etat détiendra bientôt la totalité du capital d’Areva SA, via une procédure de retrait obligatoire, et a prévu de retirer la société de la cotation à la Bourse de Paris.

(Avec AFP)