Paradis fiscaux et judiciaires

Le clan Timtchenko abandonne une villa à 40 millions

mercredi 30 août 2017 par marieagnes

Le clan Timtchenko abandonne une villa à 40 millions

Cologny La fille de celui qui fut l’intermédiaire clé du pétrole russe vend sa propriété surplombant le Léman. Elle siège au sein de la fondation caritative familiale Neva.

Tour de passe-passe immobilier entre rejetons de magnats russes à Cologny. Xeniia Timtchenko, fille du cofondateur de la maison de négoce d’hydrocarbures Gunvor installée à Genève, abandonne sa villa de Cologny pour 39,5 millions de francs. Surplombant la route menant vers Vésenaz, cette propriété de près de 8000 mètres carrés cache une maison moderne de près de 500 mètres carrés, selon l’avis officiel de la transaction paru vendredi, et dont le magazine Bilan se fait l’écho ce mercredi matin.

Le repreneur est le discret Sergeï Scherbakov, auquel sont liées, à Genève, des sociétés comme Key Energy and Commodity, Duqesa ou Onyx Properties. Fils d’un ex-apparatchik soviétique ayant fait fortune dans l’assemblage de voitures étrangères à Kaliningrad, ce dernier habite depuis six ans un peu plus haut sur le coteau des riches et puissants dans une villa achetée 18 millions. A cette résidence s’ajoute une maison de maîtres perdue dans un domaine de 1,5 hectare à Conches, un terrain de Vandœuvres sur lequel doit être construite une villa ainsi qu’une partie d’un immeuble au cœur de la veille ville.

Les amarres ne sont « pas rompues » avec Genève

La propriété, dont le tennis surplombe le trafic incessant s’écoulant vers Vésenaz était-elle devenue trop bruyante pour Xeniia Timtchenko, qui siège au sein de la fondation caritative Neva ? Créée à Genève par son père Guennadi et sa mère Elena – installés eux aussi depuis près de vingt ans à Cologny – cette institution se donne comme mission de « restaurer les liens historiques unissant la Suisse et la Russie ». Ses engagements locaux vont du hockey – en 2015 l’institution avait soutenu le tournoi genevois des moins de quinze ans – au soutien à l’enseignement des échecs dans les écoles publiques du canton, en passant par le sponsoring du très chic festival de musique classique de Verbier.

La vente de cette propriété n’a « rien d’un désengagement de Genève », assure-t-on dans l’entourage de la fondation Neva, où l’on rappelle Elena Timtchenko reste très présente à Genève, tout comme son fils Ivan. Et non, ce ne serait « en rien rupture des amarres » qui relient au Léman une clan dont le patriarche pèserait 14 milliards de dollars à en croire le classement du magazine américain Forbes.

La belle-fille du capitaine de la Sovcomflot

La vie de Xeniia 38 ans, est, en revanche, beaucoup plus centrée à l’Est de Cologny. Ne serait-ce qu’en raison de son mariage, il y a sept ans, avec Gleb Frank, fils de l’ancien ministre russe des transports, devenu par la suite le baron du fret maritime à la tête de la toute-puissante Sovcomflot étatique.

Un mariage mais aussi une alliance. L’ancienne marine marchande soviétique pourrait en effet être privatisée avant la fin de l’année. Or au sein des milieux du fret russe, « il se murmure qu’une cotation en Bourse pourrait ouvrir la voie à une alliance de Sovcomflot avec Guennadi Timtchenko, l’oligarque du transport du pétrole », note le journaliste moscovite John Helmer, qui chronique depuis trente ans les affaires en Russie sur son site Dances with Bears.

(24 heures).

Créé : 30.08.2017, 13h25


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 68 / 571638

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License