Paradis fiscaux et judiciaires

Nouveaux ennuis pour Addax, désormais sous enquête aux Etats-Unis

vendredi 1er septembre 2017 par marieagnes

Nouveaux ennuis pour Addax, désormais sous enquête aux Etats-Unis

Sylvain Besson
Publié jeudi 31 août 2017 à 08:56, modifié jeudi 31 août 2017 à 13:42.

Le géant chinois Sinopec fait l’objet d’une procédure du gendarme boursier et de la justice pour des versements suspects de sa filiale suisse, Addax Petroleum, au Nigeria

La situation s’aggrave pour Addax Petroleum, la filiale suisse du géant pétrolier chinois Sinopec. Des versements suspects qu’elle a effectués au Nigeria font désormais l’objet d’une double enquête des autorités boursières et de la justice américaines, révélait Bloomberg mercredi soir.

Une source proche du dossier a confirmé l’information au Temps. Selon cet interlocuteur, le versement de quelque 100 millions de dollars, via un avocat inscrit au barreau californien, est au centre des investigations.

C’est la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain, qui est en pointe dans l’enquête, les versements potentiellement corruptifs étant assimilés à des malversations comptables, selon cette source. Ces versements avaient été dénoncés par Deloitte, l’ancien auditeur d’Addax, ce qui avait déjà provoqué l’ouverture d’une procédure pénale à Genève.

L’enquête américaine est dirigée contre Sinopec, mais risque de mettre en cause des dirigeants de l’entité suisse, notamment le directeur Zhang Yi et le juriste en chef Guus Klusener, qui avaient été brièvement détenus à Genève en début d’année. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 76 / 614848

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Yves Bertossa  Suivre la vie du site Addax Petroleum   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License