Paradis fiscaux et judiciaires

Sénatoriales : le PCF pourrait finalement sauver son groupe

mardi 5 septembre 2017 par marieagnes

Sénatoriales : le PCF pourrait finalement sauver son groupe

Vendredi 01 septembre 2017 à 17:51

L’horizon semble se dégager un peu pour les sénateurs communistes. Si le groupe devrait perdre des sièges, il pourrait perdurer après le scrutin du 24 septembre, alors que son existence semblait incertaine avant les vacances. Le PCF compte sur la grogne des élus contre le gouvernement.

Par François Vignal
@francoisvi

Avant la pause estivale, le groupe communiste du Sénat avait de quoi s’inquiéter. L’existence du groupe semblait en question à l’approche des sénatoriales du 24 septembre prochain. Sur les 18 sénateurs que compte le groupe, seuls 2 ne sont pas renouvelables. Et après les municipales de 2014, le Parti communiste a perdu des grands électeurs, comme le reste de la gauche. Dans ces conditions, le scrutin s’annonce périlleux. Au Sénat, il faut être 10 pour former un groupe. « Garder le groupe ne va pas de soi, ce n’est pas simple. C’est une bataille.

[...] Eric Bocquet, connu pour son travail sur la fraude fiscale, est à nouveau candidat dans le Nord. Dans l’Oise, Jean-Pierre Bosino tentera de retrouver son siège. Dans l’Isère, où Annie David passe la main, la tête de liste qui affrontera l’ancien ministre socialiste André Vallini n’est pas communiste. C’est Guillaume Gontard, maire proche des écologistes, qui mènera une liste qui mêle PCF, proches de Benoît Hamon et EELV. Il est vrai que Grenoble, dans une alliance EELV/Mélenchonistes, avait déjà pris de l’avance sur les nouvelles unions de la gauche. Lire la suite sur Public Sénat


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 32 / 568564

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les femmes et les hommes Politiques  Suivre la vie du site Eric Bocquet   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License