Paradis fiscaux et judiciaires

Brexit : Londres reste la place financière n°1 malgré les incertitudes

mardi 12 septembre 2017 par marieagnes

Brexit : Londres reste la place financière n°1 malgré les incertitudes

Par Delphine Cuny | 11/09/2017, 16:53 | 528 mots

La City demeure devant Wall Street, Paris progresse de trois places mais n’est que 26e quand Francfort est 11e selon le dernier classement GFCI. Les banques n’ont pas délocalisé massivement et les effets de la sortie de l’UE se feront sentir plus tard.

Si les Cassandre prédisent que la City ne peut "que stagner ou décliner" après le Brexit, pour l’instant Londres continue de surclasser toutes les autres places financières. La dernière édition de l’indice des centres financiers mondiaux (Global Financial Centres Index), publié par le think tank britannique Z/Yen depuis dix ans, place à nouveau Londres en tête, devant New York, avec laquelle la capitale du Royaume-Uni creuse l’écart. Aucune autre place de l’Union européenne n’atteint le Top 10 (Zurich est neuvième).

[...] Il est un peu tôt pour que les effets de la sortie du Royaume-Uni de l’UE soient visibles : la City n’a encore subi aucune défection de grandes banques, il n’y a pas eu de "Brexodus". Plusieurs plans ont été annoncés, des relocalisations de quelques centaines de personnes. Le siège de l’Autorité bancaire européenne (EBA) doit être transféré dans un pays de l’Union européenne après le Brexit : Paris est une des huit villes sur les rangs. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 614974

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Grande Bretagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License