Paradis fiscaux et judiciaires

L’Etat islamique a changé son « modèle d’affaires »

mardi 19 septembre 2017 par marieagnes

L’Etat islamique a changé son « modèle d’affaires »

Luis Lema
Publié jeudi 14 septembre 2017 à 22:15, modifié vendredi 15 septembre 2017 à 09:56.

Alors qu’elle a perdu l’essentiel de son territoire, l’organisation djihadiste s’emploie à recycler sa fortune dans des activités licites ou illicites. Ailleurs dans la région, mais aussi en Europe

[...] L’EI a déjà changé son « business model »

Pourtant, témoignages sur place, travaux d’analystes et mises en garde de responsables politiques concordent tous : parallèlement à l’exploitation du pétrole, l’Etat islamique a déjà largement adapté son « modèle économique » à la perte progressive de son territoire. Aujourd’hui, les militaires américains estiment que l’EI a perdu 90% de son territoire en Irak et 85% en Syrie. Qu’à cela ne tienne : ces derniers mois, l’organisation djihadiste se serait lancée dans une vaste « reconversion » afin de récolter autant d’argent frais que possible, mais aussi de le faire fructifier au travers de toutes sortes d’activités, aussi bien licites qu’illicites.

« La particularité du modèle économique de l’EI est l’autosuffisance financière, c’est-à-dire de ne pas dépendre de financements étrangers ou de donations, rappelle Laurence Bindner, ancienne directrice du Développement du Centre d’analyse du terrorisme (CAT) et co-auteure d’un rapport sur le financement de l’Etat islamique, paru en 2015. C’est une volonté annoncée depuis la toute première formation du groupe. » Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 70 / 614643

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le financement du terrorisme  Suivre la vie du site L’Etat islamique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License