Paradis fiscaux et judiciaires

Canal Plus. "Le mépris de cette direction est total"

jeudi 21 septembre 2017 par marieagnes

Canal Plus. "Le mépris de cette direction est total"

Touchés par un plan social prévoyant la suppression de 153 postes, les employés des centres de relations clients de Canal Plus ne décolèrent pas. Les négociations entrent dans une phase décisive.

Alexandre Le Drollec Alexandre Le DrollecPublié le 20 septembre 2017 à 17h17

La tension est montée d’un cran, hier, entre les employés des centres de relations clients de Canal Plus et la direction de Vivendi, maison mère de la chaîne cryptée. Mardi après-midi, au terme d’une journée de négociations durant laquelle les syndicats estiment avoir obtenu des avancées "insuffisantes", les salariés du site de Rennes ont décidé de débrayer. Comme ils le font quotidiennement depuis plus d’une semaine. La direction a répliqué en mandatant un huissier sur place pour constater la grève et l’occupation des locaux. "Leur mépris est total !", s’insurge Arnaud Leroy, délégué CFDT à Rennes.

[...] La direction de Canal Plus entend bouleverser l’organisation du travail pour s’adapter au mieux au besoin des abonnés. En clair, les salariés devront notamment travailler plus tard, au-delà de 20h, et accepter d’avoir un "trou" de plusieurs heures au milieu de la journée, moment où les appels téléphoniques d’abonnés se font plus rare. Par ailleurs, ils ne pourront pas avoir un jour fixe de repos. Ce centre de relations clients "d’excellence" - dixit la direction - traitera des appels à "forte valeur ajoutée", soit seulement 10% du total des appels. Le reste étant confié à des prestataires, souvent basés à l’étranger.

[...] "Les salariés sont en colère, ils ont le sentiment d’être méprisés", résume Jean-Marc Jeanneau (CGT de Saint-Denis). La semaine dernière, plusieurs dizaines d’entre eux ont investi le hall du siège de Canal Plus et réclamé une entrevue avec la DRH, Valérie Languille. Une nouvelle action symbolique pourrait avoir lieu ce jeudi, à l’occasion de l’appel à la grève lancée par plusieurs syndicats contre la réforme du code du travail.

[...] Plusieurs représentants des salariés, qui subissent le premier plan social de l’ère Bolloré à Canal Plus, regrettent également le manque de médiatisation de ce conflit qui les opposent au groupe détenu par le milliardaire breton. "Nous sommes les petits de Canal Plus. Nous n’avons pas l’aura d’une chaîne d’information, indique Jean-Marc Jeanneau, faisant référence à la large couverture par la presse du conflit ayant opposé, fin 2016, les journalistes d’iTélé à la direction de Canal Plus. Mais ça va péter. Les gens sont à bout". Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 40 / 592687

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site VINCENT BOLLORE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License