Paradis fiscaux et judiciaires

Affaire Bettencourt : le majordome et cinq journalistes relaxés

jeudi 21 septembre 2017 par marieagnes

Affaire Bettencourt : le majordome et cinq journalistes relaxés

La cour d’appel de Bordeaux a estimé que les écoutes effectuées par l’ex-majordome avaient eu un « caractère effectivement décisif (…) pour la recherche de la vérité »

Le Monde.fr avec AFP | 21.09.2017 à 17h00 • Mis à jour le 21.09.2017 à 17h47

C’est l’épilogue d’une des ramification de l’affaire Bettencourt. La cour d’appel de Bordeaux a confirmé jeudi 21 septembre la relaxe de cinq journalistes poursuivis pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » de Liliane Bettencourt. Elle a également estimé que l’ex-majordome de la milliardaire, qui avait illégalement enregistré sa patronne, n’était « pas pénalement responsable ».

Des amendes de principe avaient été requises à l’encontre des six prévenus. En première instance, une relaxe générale avait été prononcée, mais le parquet de Bordeaux avait fait appel, contrairement à Liliane Bettencourt, 94 ans aujourd’hui et placée sous tutelle en raison du déclin de ses facultés.

Dans son arrêt, la cour a notamment considéré que les journalistes (Hervé Gattegno, Franz-Olivier Giesbert pour Le Point ; Fabrice Lhomme, Fabrice Arfi et Edwy Plenel pour Mediapart) « n’avaient pas eu intention de porter atteinte à l’intimité de la vie privée » de l’héritière de L’Oréal.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/09/21/affaire-bettencourt-le-majordome-et-cinq-journalistes-relaxes_5189218_3224.html#4RWU9VJZ3ZVSh1Zf.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 31 / 592686

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les médias   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License