Paradis fiscaux et judiciaires

Telecom Italia : Rome voit des motifs d’exercer ses pouvoirs spéciaux

mardi 10 octobre 2017 par marieagnes

Telecom Italia : Rome voit des motifs d’exercer ses pouvoirs spéciaux

Par latribune.fr | 10/10/2017, 15:35 | 223 mots

Le ministre italien de l’Industrie, Carlo Calenda, a dit lundi qu’il voyait des arguments en faveur du recours par le gouvernement à des prérogatives spéciales ("golden power") sur Sparkle, filiale de câbles sous-marins de Telecom Italia (TIM).

Mauvaise nouvelle pour Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia. Le ministre italien de l’Industrie, Carlo Calenda, a dit lundi qu’il voyait des arguments en faveur du recours par le gouvernement à des prérogatives spéciales ("golden power") sur Sparkle, filiale de câbles sous-marins de Telecom Italia (TIM).

Le gouvernement va examiner s’il y a des fondements à l’application de ces prérogatives sur Sparkle, a-t-il dit. "Je pense qu’il y en a en parce qu’elle a un rôle de sécurité nationale." Sparkle est considéré comme un actif particulièrement sensible en raison de son réseau sous-marin reliant des pays européens, méditerranéens et américains. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 51 / 592684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site VINCENT BOLLORE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License