Paradis fiscaux et judiciaires

Le Quai d’Orsay visé dans l’affaire Lafarge

samedi 14 octobre 2017 par paradisfj.info

Le Quai d’Orsay visé dans l’affaire Lafarge

L’ONG Sherpa demande l’audition de deux ambassadeurs et de Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères à l’époque où le cimentier, soupçonné d’avoir financé l’EI, opérait en Syrie.

LE MONDE | 13.10.2017 à 22h22 • Mis à jour le 14.10.2017 à 06h56 | Par Christophe Ayad

L’onde de choc du scandale Lafarge en Syrie n’en finit pas de s’étendre. Le géant français du ciment, soupçonné d’avoir financé des organisations terroristes comme l’organisation Etat islamique (EI) et le Front Al-Nosra de 2012 à 2014 pour faire fonctionner son usine en Syrie, fait l’objet d’une enquête judiciaire en France à la suite de la plainte déposée par l’organisation non gouvernementale (ONG) Sherpa il y a un an. L’information judiciaire, ouverte en juin par le parquet de Paris, pourrait désormais incriminer la diplomatie française.

L’ONG Sherpa, qui s’est constituée partie civile afin de défendre les anciens salariés syriens de Lafarge, a demandé, mercredi 11 octobre, l’audition de deux ambassadeurs de France pour la Syrie et de l’ex-ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, qui préside désormais le Conseil constitutionnel.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/10/13/le-quai-d-orsay-vise-dans-l-affaire-lafarge_5200793_3218.html#UALUqTYU73S1lsjK.99


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 86 / 745368

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Génocides et crimes contre l’humanité  Suivre la vie du site Le conflit syrien  Suivre la vie du site Lafarge en Syrie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License