Paradis fiscaux et judiciaires

Un trader déchu réclame 30 millions de dollars à Gunvor

mercredi 18 octobre 2017 par marieagnes

Un trader déchu réclame 30 millions de dollars à Gunvor

Sylvain Besson
Publié mardi 17 octobre 2017 à 14:23, modifié mardi 17 octobre 2017 à 14:38.

L’ex-employé demande bonus et actions impayés. Le géant du trading pétrolier refuse de s’exécuter et l’accuse d’escroquerie

Un ancien salarié du géant pétrolier Gunvor demande 30 millions de dollars en bonus et en actions impayés, dans un rare cas de litige public opposant employé et employeur du secteur suisse des matières premières.

Licencié en 2012, cet ancien « développeur » des affaires de Gunvor au Congo a envoyé plusieurs commandements de payer à la société depuis juin 2014. Il exige qu’elle lui verse 30 millions de dollars en vertu de son contrat de travail de 2007 et d’un plan de participation du personnel (Employee share plan) de janvier 2011.

Les commandements de payer sont fréquents lors de litiges civils, et leurs montants parfois farfelus. Mais selon l’avocat de l’ancien employé, Matteo Pedrazzini, la somme demandée n’est « pas exagérée ». Il estime que son client a permis à Gunvor de réaliser un profit de quelque 100 millions de dollars en obtenant d’importantes cargaisons de pétrole congolais en 2010-2012.

L’avocat précise que les 30 millions réclamés se décomposent en « bonus lié au résultat Afrique et au résultat global » du groupe, en plan de rémunération en actions et en dividendes. Il admet que son client « était bien payé et avait des prétentions de bonus assez importantes » pour 2011 et 2012. Selon nos informations, l’employé avait touché une rémunération de 2 678 865 francs en 2010. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 44 / 614643

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’Exploitation pétrolière   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License