Paradis fiscaux et judiciaires

Lisieux : une rencontre avec la veuve du juge Borrel et les auteurs de la BD “Une affaire d’états”

jeudi 19 octobre 2017 par marieagnes

Lisieux : une rencontre avec la veuve du juge Borrel et les auteurs de la BD “Une affaire d’états”

Les membres du comité de soutien à Elizabeth Borrel n’ont jamais cru à la thèse du suicide de l’ancien procureur de Lisieux. Ils se battent aux côté de sa veuve pour faire émerger la vérité. Elle sera présente samedi matin avec l’auteur de cette "affaire d’états" peu ragoutante.

Par Pierre-Marie Puaud Publié le 18/10/2017 à 17:14

Ceux qui l’ont connu dans le Pays d’Auge se souviennent d’une homme "brillant", "remarquable". Le jeune magistrat sorti major de sa promotion reste en poste pendant six années au tribunal de grande instance de Lisieux où il est un procureur de la république respecté. En 1994, il accepte une mutation à Djibouti pour occuper des fonctions de conseiller technique auprès du ministère djiboutien de la justice.

Le 19 octobre 1995, au petit matin, son cadavre partiellement calciné est retrouvé en contrebas d’une falaise. Le juge se serait donc suicidé. "Votre mari est mort. Il s’est immolé par le feu au Goubet" apprend Elizabeth Borrel. Et la justice semble vouloir s’en tenir là. Mais à Lisieux, la nouvelle laisse incrédule. "Dans notre comité, il y a des gens qui l’ont connu au tribunal, qui ont travaillé avec lui l’ont fréquenté, d’autres qui étaient ses voisins. Et pour tous, un suicide, ce n’était pas possible !" se remémore André Lucas, le co-fondateur du comité de soutien qui compte aujourd’hui150 membres. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 133 / 614335

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Bernard Borrel   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License