Paradis fiscaux et judiciaires

Yves Bouvier imagine son avenir dans les Ports francs

mardi 31 octobre 2017 par paradisfj.info

Yves Bouvier imagine son avenir dans les Ports francs

Dejan Nikolic
Publié lundi 30 octobre 2017 à 20:13, modifié lundi 30 octobre 2017 à 20:13.

Le Genevois a vendu son entreprise Natural Le Coultre au Parisien André Chenue. Ses ennuis judiciaires l’ont aussi contraint de mettre en berne ses activités de marchand d’art

Yves Bouvier vient de céder, pour un montant confidentiel, sa société d’entreposage et de transport d’œuvres d’art Natural Le Coultre (NLC) à la société familiale André Chenue. Essentiellement pour des raisons patrimoniales. « La décision de vendre a été prise il y a déjà plusieurs années, assure le roi des Ports francs. Pour la pérennité de la société, des employés et des clients, n’étant pas marié et n’ayant pas d’enfant ou successeur dans l’entreprise. »

Le marchand d’art genevois est depuis deux ans en conflit avec l’homme d’affaires russe Dmitri Rybolovlev, 166e fortune mondiale et président du club de football de la Principauté de Monaco. Le différend qui les oppose porte sur la vente de 37 tableaux de maîtres. Un litige qui a fait à ce jour l’objet de plusieurs procédures devant les tribunaux de différents pays.

Ce contexte aurait précipité la vente de NLC, dont les activités ont souffert de la médiatisation des démêlés judiciaires visant son propriétaire. A en croire plusieurs sources, le recul des ventes aurait atteint un pourcentage à deux chiffres. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 109 / 697744

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site Affaire Yves Bouvier VS Rybolovlev   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License